Twitter Icon Facebook Icon
Bird Studies Canada Logo
English | Français
Martinet ramoneur

 

À propos du Martinet ramoneur

 

Le Martinet ramoneur est un petit oiseau au plumage gris et au corps effilé portant de longues ailes pointues. On lui donne le surnom affectueux de «cigare volant». Son aire de nidification couvre tout le Canada, du sud-est de la Saskatchewan jusqu'à la Nouvelle-Écosse, et les États-Unis jusqu'au Texas et en Floride. Il passe l'hiver dans la haute Amazonie, en Amérique du Sud.

Les Martinets ramoneurs partagent l'environnement avec les êtres humains depuis la colonisation de notre continent. Pendant les migrations, on les trouve par centaines, parfois par milliers, dans des dortoirs abrités, comme de grosses cheminées d'écoles et d'églises. C'est un spectacle fascinant que de voir une multitude de martinets s'engouffrer dans des cheminées à la tombée du jour, habituellement en quelques minutes. Ce phénomène captivant est une belle occasion de faire le suivi des tendances démographiques de l'espèce.

Le Martinet ramoneur est monogame. Vers la mi-juin, les couples nicheurs se dispersent à partir des dortoirs collectifs pour entreprendre la construction des nids. Ces derniers, faits de brindilles collées les unes aux autres par la salive des oiseaux, sont fixés aux parois verticales de cheminées. Toutefois, on peut également trouver des nids à l'intérieur d'arbres creux et de différents éléments et structures artificiels : conduits d'admission d'air, silos, granges, remises, puits abandonnés ou autres sites similaires accessibles aux martinets pour se protéger des intempéries et des prédateurs.

En général, la femelle pond de deux à cinq oeufs, et les parents se partagent la tâche de l'incubation, qui dure de 16 à 21 jours. Les oisillons quittent le nid à l'âge de 30 jours.

Le saviez-vous?

  • Le Martinet ramoneur fait beaucoup de choses en vol : il prend des douches sous la pluie, capture des insectes et recueille des brindilles pour la construction du nid.

  • Le nid est constitué surtout de brindilles collées à l'aide de salive.

  • Cet oiseau ne peut pas se percher ni marcher. Ses pieds sont conçus pour qu'il s'accroche aux surfaces verticales.

  • Les plumes de la queue sont terminées par des poils raides qui aident le martinet à s'agripper.

  • Le Martinet ramoneur peut consommer un tiers de son poids en insectes chaque jour.


Gardez le contact avec Études d’Oiseaux Canada


Vous aimeriez mieux connaître nos programmes et activités? Abonnez-vous à notre bulletin de nouvelles.
Politique de confidentialité | Politique d'accessibilité
Études d'Oiseaux Canada B.P. 160, 115 Front St., Port Rowan, ON Canada N0E 1M0
Téléphone: 1-888-448-2473 Télécopieur: 1-519-586-3532 Courrier électr.: generalinfo@oiseauxcanada.org