Twitter Icon Facebook Icon
Bird Studies Canada Logo
English | Français
Pluvier siffleur dans les Maritimes

Pour en savoir plus

Le Pluvier siffleur (Charadrius melodus melodus) est un petit oiseau de rivage migrateur. Son plumage présentant une coloration cryptique lui permet de nicher sur les plages côtières en échappant aux prédateurs. Il passe l'hiver le long de la côte du Sud-Est américain et dans les Caraïbes; au printemps et en été, on le trouve sur des plages de sable et de galets de Terre-Neuve jusqu'en Caroline du Sud. De mai à août, les couples de Pluviers siffleurs nichent et élèvent leurs petits sur le sable entre les dunes herbeuses et la laisse de haute mer. L'espèce se reproduit sur quelque 25 plages en Nouvelle-Écosse et sur moins de cinq dans le sud-est du Nouveau-Brunswick.

La femelle pond quatre ?ufs directement sur le sable sans aucune protection. Avec l'aide du mâle, elle couve et protège ses ?ufs pendant quatre semaines. Pendant la nidification, les pluviers sont vulnérables aux dérangements causés par les êtres humains et leurs animaux de compagnie. Vous pouvez améliorer leurs conditions de vie en marchant seulement sur le sable mouillé et en demeurant loin des écriteaux délimitant les zones de nidification.

Le poids des oisillons tout juste nés équivaut environ à celui d'une pièce de vingt-cinq cents. Contrairement aux petits d'autres espèces d'oiseaux les jeunes pluviers se nourrissent eux-mêmes. Les parents les gardent au chaud sous eux et les protègent des prédateurs, des gens et des animaux familiers jusqu'à ce qu'ils prennent leur envol. Souvent, les femelles amorcent leur migration vers le sud avant les mâles. Les jeunes de l'année doivent prendre des forces et acquérir de l'expérience de vol avant de faire de même; il peut arriver d'en voir se nourrir sur les plages en compagnie d'oiseaux de rivage d'autres espèces en août et en septembre.

Pourquoi les Pluviers siffleurs de l'Atlantique sont en voie de disparition

Perte d'habitat et dégradation de l'habitat

Les plages où nichent les pluviers peuvent être endommagées ou perdre leur utilité pour ces oiseaux à la suite de phénomènes naturels ou de l'action humaine. Les fortes tempêtes, les hautes marées et la montée du niveau de l'eau peuvent altérer l'habitat et rendre la nidification difficile. L'aménagement inapproprié des côtes et l'activité humaine sur les plages (loisirs et circulation de véhicules) peuvent endommager ou détruire l'habitat, réduisant ainsi le nombre de sites de nidification disponibles.

Pressions de prédation

Les pluviers, tant les adultes que les jeunes, et les ?ufs sont exposés à la prédation par nombre d'animaux qui peuvent être attirés par les restes de nourriture et d'autres résidus : corneilles, faucons, ratons laveurs, renards, visons, coyotes, chats et chiens errants. On peut réduire le risque de prédation en encourageant les personnes qui fréquentent les plages et les propriétaires riverains à garder leurs déchets.

Dérangements causés par les êtres humains

Les pluviers (adultes et petits) et leurs ?ufs sont difficiles à voir. On peut les déranger sans s'en rendre compte. L'activité humaine excessive près des zones de nidification peut faciliter la détection des nids par les prédateurs et entraîner l'abandon des ?ufs par les adultes qui les couvent, la mort des oisillons et la perte d'une plage qui était utilisée pour la nidification. Pour réduire les perturbations au minimum, il faut circuler (à pied ou avec un véhicule à moteur) à distance des zones délimitées par des écriteaux d'avertissement, tenir les chiens en laisse et marcher seulement là où le sable est mouillé.

Conditions atmosphériques

L'action conjuguée des hautes marées et des vents peut mettre en danger de mort les jeunes pluviers encore inaptes au vol. Avec le changement climatique, les phénomènes météorologiques extrêmes augmenteront probablement en fréquence et en intensité. Cela affectera la survie non seulement des pluviers et de leurs jeunes pendant la période de nidification, mais aussi celle des adultes pendant les migrations et dans les aires d'hivernage.

Quelles lois protègent le Pluvier siffleur et son habitat?

Loi sur les espèces en péril (Canada)
Loi de 1994 sur la convention concernant les oiseaux migrateurs (Canada)  
Nova Scotia Endangered Species Act
Nova Scotia Wildlife Act
Beaches Act de la Nouvelle-Écosse
Loi sur les espèces en péril du Nouveau-Brunswick

Gardez le contact avec Études d’Oiseaux Canada


Vous aimeriez mieux connaître nos programmes et activités? Abonnez-vous à notre bulletin de nouvelles.
Politique de confidentialité | Politique d'accessibilité
Études d'Oiseaux Canada B.P. 160, 115 Front St., Port Rowan, ON Canada N0E 1M0
Téléphone: 1-888-448-2473 Télécopieur: 1-519-586-3532 Courrier électr.: generalinfo@oiseauxcanada.org