Le Programme de surveillance des marais du Québec

Les marais du Québec sous surveillance!

L'axe Grands Lacs/Saint-Laurent constitue le plus grand système d'eau douce à la surface de la Terre. Le principal danger qui menace l'intégrité de cet impressionnant écosystème est la perte de milieux humides sains. Près de 80% de la superficie des terres humides du Saint-Laurent présentent au début de la colonisation ont aujourd'hui disparues. Malheureusement, les terres humides sont toujours menacées par la pollution, le remblayage, le drainage et autres modifications d'origine humaine. Les marais, situés à l'interface de ce fleuve et du sol adjacent, jouent cependant des rôles essentiels : ils assurent un contrôle sur les crues, sur l'érosion et sur la qualité de l'eau, absorbent les nutriments en excès en plus de fournir des habitats pour de nombreuses espèces, incluant les oiseaux.

La perte et la dégradation de l'habitat sont deux facteurs importants qui affectent les espèces reconnues par le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC). Près du tiers des espèces en péril du Canada vivent à l'intérieur ou à proximité des terres humides, et environ la moitié des espèces d'oiseaux en péril dépendent des milieux humides pour se reproduire.

Plusieurs espèces d'oiseaux et d'amphibiens sont utilisées comme bio-indicateurs pour évaluer l'état de santé des marais. Malheureusement, les connaissances sur les oiseaux des marais sont souvent limitées, dû à leurs moeurs discrètes et à leur association avec des habitats riches en plantes émergentes denses. En 1995, Études d'Oiseaux Canada et ses collaborateurs ont mis sur pied le Programme de surveillance des marais (PSM) dans le bassin des Grands Lacs. Le programme a été instauré au Québec en 2004 et des volontaires effectuent des inventaires d'oiseaux dans les marais du Québec depuis ce temps.

Qui sont les participants, et que font-ils?

Toutes les personnes qui s'intéressent aux oiseaux - du naturaliste amateur au biologiste professionnel - sont appelés à contribuer à la sauvegarde des marais et aux espèces qui leurs sont associés. Les inventaires sont conduits au printemps et en début d'été, et les participants peuvent choisir leur propre itinéraire ou échantillonner un marais qui lui sera assigné par le personnel d'Études d'Oiseaux Canada.

Trousse de formation, instructions et habiletés requises

Chaque participant reçoit une trousse de formation incluant :

- Les instructions afin de conduire les inventaires d'oiseaux et la description de l'habitat.
- Un disque compact de formation, comportant les chants de la majorité des espèces susceptibles d'être observées dans et à proximité des marais.
- Un disque compact de repasses de chants, à utiliser lors des inventaires.
- Le rapport annuel présentant les résultats du programme.

Sans être un expert en ornithologie, chaque participant doit être en mesure d'identifier, au chant et à la vue, une cinquantaine d'espèces d'oiseaux rencontrées à proximité des marais. Le disque de formation est conçu pour rafraîchir la mémoire de l'observateur et pour fournir quelques trucs supplémentaires dans l'identification d'espèces.

Combien de temps faut-il pour conduire les inventaires?

La participation au Programme de surveillance des marais se veut d'être une expérience agréable et requiert une dizaine d'heures par saison. Une fois qu'un marais a été choisi, les participants doivent lire les instructions, identifier et installer les stations, conduire les inventaires et compiler leurs observations. Plusieurs volontaires développent un intérêt particulier envers leur itinéraire et choisissent de l'échantillonner durant plusieurs années successives.

De quelle façon sont conduits les inventaires?

Avant d'effectuer les inventaires, chaque itinéraire, aussi appelé « route », doit être établi. Une route consiste en une à huit stations d'échantillonnage en forme de demi-cercle de 100m de rayon à l'intérieur d'un même marais. Certains marais de petite taille n'auront qu'une ou deux stations. Les stations sont souvent installées au bord du marais, sur une digue ou le long d'un sentier. À chacune des stations, tous les oiseaux entendus ou vus, durant une période de 10 minutes sont dénombrés. Chaque station est inventoriée deux fois au cours de la saison, s'étendant du 27 mai au 12 juillet. Les deux inventaires doivent être effectués à au moins 10 jours d'intervalle. L'ensemble des stations doit être visité durant la même soirée. Les inventaires doivent être effectués lors de conditions météorologiques favorables, c'est-à-dire en l'absence de forts vents et de pluie.

Les marais ont besoin de votre aide ! Pour vous inscrire ou pour obtenir plus d'information, communiquez avec nous aux coordonnées suivantes :

Andrew Coughlan
Gestionnaire de programmes - Québec
Études d'Oiseaux Canada
801-1550, avenue d'Estimauville
Québec (Québec) G1J 0C3
1-866-518-0212 or 418-649-6062
acoughlan@oiseauxcanada.org

 

 



Return to Top of Page
Return to Previous Page